Victoriaville, le 7 novembre 2016 – La SADC Arthabaska-Érable est fière d’annoncer des résultats excédant ses attentes concernant ses services en développement durable lancés l’année dernière, soit l’ÉCOprêt et la Démarche d2. La SADC avait alors élargit son offre de services car elle souhaitait encourager et soutenir les entreprises du milieu dans l’amélioration de leurs pratiques d’affaires.

Historique
À l’occasion de son 30e anniversaire, la SADC avait dévoilé la mise en place d’un fonds d’un million de dollars destiné à soutenir les entreprises de son territoire dans la réalisation de projets liés au développement durable. Cet investissement s’est traduit par l’ajout d’un nouveau produit financier : l’ÉCOprêt. Celui-ci offre une aide pouvant aller jusqu’à 250 000 $. Parmi les types de projets admissibles, notons l’efficacité énergétique, la gestion des matières résiduelles, l’écoconception de nouveaux produits, l’assainissement de l’air (GES) et des eaux usées, le développement et l’acquisition de technologies vertes, ainsi que le diagnostic et la formation en développement durable.

Par ailleurs, grâce à un partenariat en synergie avec la Corporation du développement durable (CDD), la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CLD (CDEVR (CLD)) et la Ville de Victoriaville, la SADC a pu au cours de la dernière année, offrir aux entreprises, OBNL et municipalités de son territoire (MRC d’Arthabaska, MRC de l’Érable et St-Félix-de-Kingsey), un service d’accompagnement personnalisé en développement durable : la Démarche d2. Cette dernière, développée par la CDEVR, s’adressait précédemment exclusivement aux entreprises de Victoriaville. L’apport de la SADC a de ce fait permis l’élargissement du territoire couvert par la Démarche d2.

Les nouveaux services en développement durable de la SADC constituent donc une offre clé en main pour les entreprises, puisque l’aide proposée va de l’accompagnement jusqu’au financement. Par conséquent, le soutien de la SADC permet de poser des actions concrètes qui favorisent le développement des entreprises du milieu.

Résultats
Les résultats de cette nouvelle offre de services après une première année d’opération, sont plus que satisfaisants. En effet, du côté de l’ÉCOprêt, sur le montant d’un million dédié à ce fonds, la SADC a investi à ce jour 435 000 $ dans différents projets. Les entreprises qui ont fait des investissements ont pu remarquer des résultats immédiats au point de vue financier, car les changements leur ont apporté une meilleure rentabilité, en plus de leur permettre d’élargir leur bassin de clients potentiels. Pour ce qui est de la Démarche d2, l’apport de la SADC a permis d’accompagner 5 organisations dans une démarche intégrée en développement durable, afin qu’elles puissent adopter des pratiques d’affaires plus responsables.

Selon Gaétan Lehouillier, président de la SADC, « ces résultats qui sont au-delà de nos attentes sont le fruit du travail de tous les acteurs de la synergie en développement durable, sans qui, une telle réussite aurait été impossible ». Il se dit « heureux que le partenariat avec les forces vives du milieu permette à chacun d’atteindre ses propres objectifs, mais aussi les objectifs de notre territoire en ce qui a trait au développement durable ».

Source :
Vicky Duclos
Agente de développement et communication
819 758-1501 poste 12
vduclos@sadcae.ca