Victoriaville, le 26 mai 2015 – C’est à l’occasion d’un cocktail dînatoire sous le thème du développement durable que la Société d’aide au développement de la collectivité Arthabaska-Érable a souligné son 30e anniversaire de fondation. Monsieur Jean Gagné, président, a alors confirmé que l’organisme de développement économique souhaitait orienter sa vision vers le développement durable et a annoncé que la SADC mettait en place un fonds d’un million de dollars afin de soutenir les entreprises de son territoire dans la réalisation de projets liés au développement durable. Cet investissement s’incarnera sous la forme d’un nouveau produit financier nommé ÉCOprêt.

 Soucieuse du développement durable, la SADC a voulu sensibiliser, au cours des dernières années, la collectivité et les entreprises à cet effet. Pour ce faire, elle a déployé ses efforts pour être un exemple en matière de développement durable. En plus d’avoir obtenu la certification ICI ON RECYCLE niveau 3, l’organisme s’est joint à des groupes de concertation, tel que la Table régionale en développement durable du Centre-du-Québec, a participé au projet Vision Développement Durable et est devenu membre de la Corporation du développement durable. La SADC a également organisé en 2014 le Congrès national du Réseau des SADC et CAE, un événement écoresponsable ayant reçu la certification Monarque Or avec mention Émeraude de la Ville de Victoriaville.

Pour Jean Gagné, président de la SADC, « La mise sur pied d’un fonds dédié au développement durable s’inscrit dans la volonté de l’organisme d’encourager et de soutenir les entreprises dans la réalisation de projets écoresponsables ». Il ajoute qu’il est important de se rappeler que le développement durable prend en considération l’aspect environnemental, mais aussi les aspects économique et social.

Le directeur général de la SADC Arthabaska-Érable, Jean-François Girard, déclare que « l’organisme croit en l’importance pour les entreprises d’assurer une gestion et un développement responsable ». Il conclut en expliquant que plusieurs entrepreneurs locaux souhaitent réaliser des projets écoresponsables, mais qu’ils auraient besoin d’un soutien financier pour y arriver. Parmi les projets admissibles à l’ÉCOprêt, on retrouve : l’efficacité énergétique, la gestion des matières résiduelles, l’écoconception de nouveaux produits, l’assainissement de l’air (GES) et des eaux usées, le développement et l’acquisition de technologies vertes, le diagnostic et la formation en développement durable.

À propos de la SADC Arthabaska-Érable

Depuis 30 ans, la SADC Arthabaska-Érable a comme mission de contribuer au développement des collectivités par l’offre de services d’accompagnement et de financement adaptés aux besoins des PME et par l’implication dans des projets porteurs favorisant le développement local, économique et social. Son territoire est formé de la MRC d’Arthabaska et de la MRC de l’Érable. La municipalité de Saint-Félix-de-Kingsey fait partie de sa collectivité élargie. Depuis ses débuts, la SADC a soutenu financièrement 700 projets, ce qui représente 142 466 300 $ investis localement. L’appui de la SADC a ainsi permis le maintien de 6 343 emplois et la création de 1 641 emplois. Elle est donc un partenaire incontournable pour les entrepreneurs et les organismes de la collectivité.

 

-30-

 

Source :

Vicky Duclos

Agente de développement et communication

819 758-1501 poste 12

vduclos@sadcae.ca